David Copithorne

Posted: October 28th, 2012 | Author: | Filed under: portfolios | Tags: , , | No Comments »
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

http://davidcopithorne


Philippe Perrin

Posted: October 6th, 2012 | Author: | Filed under: interviews | Tags: | No Comments »
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Hommage à Jacques Mesrine, reconstitution de la voiture de Jacques Mesrine,
sérigraphies des principales unes de la presse, 1991. Biennale de Lyon

La première exposition de Philippe Perrin se tient en 1987 à Grenoble, à l’Orangerie de la ville. Hommage à Arthur Cravan est une installation mettant en scène un ring de boxe de 6m sur 6 d’une part, et une photographie aux dimensions similaires représentant deux boxeurs. Dès ses débuts, le décor est planté et il est déjà question de ring et de boxe, véritables pivots dans le travail de Philippe Perrin, auxquels s’ajoutent l’imagerie des gangsters, les armes, les médias, qu’il se plait à détourner.
Il a exposé récemment à la 11e Biennale de la Havane une mitraillette surdimentionnée faite en filet de camouflage noir. L’ensemble prend place sur le gazon de l’ancien parcours de golf de Fulgencio Batista, militaire élu à la Présidence de la République et évincé à la suite de la Révolution cubaine.
Entre ses débuts et aujourd’hui, Philippe Perrin ne s’est jamais égaré. Il est resté très cohérent et fidèle aux thématiques qui l’intéressaient, en les traitant différemment, par la photographie, la peinture, la sculpture ou la performance.

Il a accepté de se plier au Questionnaire de Proust.
Interview sans langue de bois.

Philippe Perrin’s first exhibition took place in Grenoble, at l’Orangerie de la ville, in 1987. Hommage à Arthur Cravan is an installation with a boxing ring 6 metros long and a black and white photograph depicting two boxers. Since the start of his career, boxing is a major topic in his work and, in addition, mobster’s world, weapons, media: he likes to subvert them all.
He recently displayed an oversized submachine gun made of black camouflage net at the 11th Havana Biennal. The whole thing was set on the lawn of Fulgencio Batista’s former golf course. He was in the military and elected president before being ousted when the Cuban Revolution broke out.
Between his debut and today, Philippe Perrin did stay focused. He remained consistent and true to the themes he is interested in, dealing with them using various ways, such as photography, painting, sculpture or performance.

He agreed to answer the Proust Questionnaire.
No stonewalling in the interview.

Votre idée du bonheur absolu
La paix.
What is your idea of perfect happiness?
Being peaceful.

Votre plus grande crainte
La mort.
What is your greatest fear?
Death.

Votre principal défaut
L’anxiété.
What is the trait you most deplore in yourself?
Anxiety.

Quel trait de caractère avez-vous en horreur ?
La mesquinerie, les petites gens, les enculés, les saloperies, les radins. Je les mets tous dans le même sac.
What is the trait you most deplore in others?
Meanness, the little people, the cocksuckers, the crap, the skinflints. I tar all of these with same brush.

Quelle personnalité vivante admirez-vous le plus ?
Mohamed Ali. Et Mike Tyson.
Which living person do you most admire?
Muhammad Ali. And Mike Tyson.

Votre plus grand luxe
Le sommeil…
What is your greatest extravagance?
Sleeping…

Heaven, fonte d’aluminium, diamètre 340 cm, 2006. Installation dans l’église Saint-Eustache, Nuit blanche 2006

Votre état d’esprit du moment
Un peu d’inquiétude, à savoir ce que je vais répondre comme conneries ! Mais je suis plutôt relax.
What is your current state of mind?
I’m a little worried about the bullshit I’m gonna say! I’m relaxed though.

Une vertu surfaite
Le dandysme des cafés de Saint-Germain-des-Prés.
What do you consider the most overrated virtue?
Saint-Germain-des-Prés’ cafés dandyism.

A quelle occasion mentez-vous ?
A peu près tout le temps et en même temps jamais. Mais j’essaie de ne pas me mentir à moi-même, c’est déjà pas mal.
On what occasion do you lie?
Pretty much all the time and at the same time, I never lie. Above all, I try not to fool myself. It’s not bad for a start.

Ce qui vous déplait dans votre physique
Un peu de gras au ventre. Mais ça va fondre.
What do you most dislike about your appearance?
My belly doesn’t fit at the moment. But it won’t last.

Quelle est la personne que vous méprisez le plus ?
Il y en trop. Vraiment trop.
Which living person do you most despise?
There is too many for sure.

La qualité que vous préférez chez un homme
Sa soeur.
What is the quality you most like in a man?
His sister.

La qualité que vous préférez chez une femme
Sa beauté, au sens large du terme.
What is the quality you most like in a woman?
Her beauty, in every sense of the word.

Quels sont les mots que vous employez le plus souvent ?
“Vas te faire enculer” et “sac à merde”.
Which words or phrases do you most overuse?
« Go fuck yourself » and « douchebag ».

Votre grand amour
J’ai bien peur que ça ne soit moi-même !
What or who is the greatest love of your life?
I’m afraid it’s myself.

Bajo el Fuego, enclos métallique, filet de camoufage noir, longueur 20 m, hauteur 1 m, 2012. 11e Biennale de la Havane

Bajo el Fuego (détail)

Quand et où étiez-vous le plus heureux ?
Dans un pays lointain, sur une plage, en mangeant des fruits avec un pote. Un truc simple en somme. Un cliché.
When and where were you happiest?
That would be in a remote place, on the beach, eating fruits with a buddy. Real simple stuff. In a way it’s a cliché.

Quel talent souhaiteriez-vous avoir ?
J’en ai trop et je me disperse. Il faudrait que j’en aie moins ! Plus sérieusement : le droit, car c’est quand même très pratique.
Which talent would you most like to have?
I’m gifted and I tend to dissipate. I wish I could be less gifted! More seriously, I’d be interested in learning about law, because it’s useful.

Si vous pouviez changer une chose vous concernant, quelle serait-elle ?
Ne jamais avoir fumé de cigarettes de ma vie. Donc la dépendance.
If you could change one thing about yourself, what would it be?
I wish I never started smoking cigarettes. The answer is dependency.

Qu’avez-vous accompli de mieux ?
(rires) J’ai bien co-éduqué mes neveux et nièces.
What do you consider your greatest achievement?
(laughs) I did all right with the co-education of my nephews and my nieces.

Imaginons que vous vous réincarniez en une personne ou une chose. Quelle serait-elle ?
Je ne sais pas en quoi j’aimerais me réincarner mais je sais ce que je ne voudrais surtout pas être : un âne au Maroc. Ils prennent des coups de bâton toute la journée.
If you were to die and come back as a person or a thing, what would it be?
I don’t know about this but I know for sure I wouldn’t like to reincarnate in some donkey in Morocco. Because they get kicked all day long with some sticks.

Où souhaiteriez-vous vivre ?
Je suis revenu de Suisse hier et j’ai trouvé Paris magnifique. On veut toujours vivre ailleurs mais finalement on revient toujours à la base. J’ai vécu à Malte pendant un moment. Mais c’est une île, une île au soleil et au bout d’un certain temps, on s’emmerde et on a envie d’être à Paris et de faire du scooter. J’avais pensé à aller m’installer à Bruxelles mais maintenant que Bernard Arnault y est…
Where would you most like to live?
I came back from Switzerland yesterday and I said to myself that Paris is a beautiful city. You always wish to live somewhere else but in the end you come back to the base. I lived in Malta for quite some time. But it’s an island. Even if it’s in the sun, you eventually get bored and you want to go back to Paris driving your scooter. I thought about settle in in Brussels but now that Bernard Arnault is living there…

Ce que vous possédez de plus cher
La bague de l’oncle de mon père, Rocco Tricoli. Il était sicilien.
What is your most treasured possession?
Rocco Tricoli’s ring. He was my father’s uncle and he was Sicilian.

Qu’est ce qui est selon vous un marqueur de misère ?
Un film m’a marqué quand j’étais plus jeune : Le Signe du lion, d’Eric Rohmer. Un type ouvre une boîte de sardines à l’huile et tache son pantalon. A partir de ce moment précis, cette tache, c’est le début de la clochardisation pour lui.
What do you regard as the lowest depth of misery?
Some movie I watched when I was younger: Eric Rohmer’s Le Signe du lion. As for the plot, it’s about this guy who opens a can filled with sardine in oil and he gets himself dirty on his pants. From the moment he gets this stain, he’s reduced to vagrancy bit by bit.

Death or Glory, gymnase, ring, lumière, brouillard, son, 2006. Salle Carpentier, Nuit blanche 2006

Votre activité préférée
La boxe.
What is your favorite occupation?
Boxing.

Qu’est ce qui vous caractérise le plus ?
Je suis colérique.
What is your most marked characteristic?
My hot temper.

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis
Leur fidélité.
What do you most value in your friends?
Their faithfulness.

Quels sont vos auteurs favoris ?
François Villon, Voltaire, Joe Strummer.
Who are your favorite writers?
François Villon, Voltaire, Joe Strummer.

Votre héros fictionnel
Quand j’étais petit c’était Candide. Et Mandrake le magicien.
Who is your hero of fiction?
Growing up it was Voltaire’s Candide. And Mandrake the Magician.

A quel personnage historique vous identifiez-vous le plus ?
Jesse James, Louis Mandrin, des bandits de grand chemin.
Which historical figure do you most identify with?
Jesse james, Louis Mandrin, highwaymen in general.

Vos héros dans la vraie vie
Les mêmes !
Who are your heroes in real life?
The same people!

The Magnificent Seven, 7 balles de différents calibres, longueur 300 cm, hauteur 250 cm, 2007

Quels sont les noms que vous préférez ?
Les noms du rock anglo-saxon qui commencent par “J”. John, Johnny, Jimi, Joe..
What are your favorite names?
Names from the rock’n roll beginning with a “J”. John, Johnny, Jimi, Joe…

Que détestez-vous par dessus-tout ?
La médiocrité.
What is it that you most dislike?
Mediocrity.

Votre plus grand regret
J’en ai tellement. Comme tout le monde, non ? Du coup, on est obligé de ne plus en avoir.
What is your greatest regret?
I have so many. Like everybody I think. So you have to live with no regrets.

Comment voudriez-vous mourir ?
Avec mes boots.
How would you like to die?
Wearing my boots.

Votre devise
Rendez-vous au ciel, surtout attend-moi, certains ont des ailes, moi je n’en ai pas…
What is your motto?
Meet me in heaven, wait for me, some have wings, I do not…

http://www.philippeperrin.com/

contact Philippe Perrin : samantha@brownstonefoundation.org

Toutes les images : Courtesy de l’artiste

Room Service, photographie NB 110 x 160 cm, 2005